yunnan dai.jpg
 
 
 

Népal - Peuples et ethnies

modifié le lundi 29 juin 2015
 

Actuellement, plus de soixante groupes ethniques sont officiellement reconnus par l'État népalais et l'ensemble de la population s'élevait, au recensement de 2001, à un peu plus de vingt-trois millions d'individus. Si les médias occidentaux véhiculent l'image d'une population de montagnards constituée d'une majorité de bouddhistes, voire de groupes tibétains, la réalité en est fort éloignée. Au recensement de 2001, la moitié de la population népalaise habitait dans le Teraï, prolongement de la plaine gangétique et plus de 80 % des individus se déclaraient de religion hindoue. La vaste migration des montagnards vers la plaine a débuté avec l'éradication de la malaria qui y sévissait vers 1950 et se poursuit toujours. Quant à ceux qui se déclarent bouddhistes, ils ne représentent que 10 % de l'ensemble.

La population népalaise peut se diviser en quatre grands groupes principaux. . 

  •  les ethnies vivant dans la zone de moyennes montagnes, les Indo-Népalais (Parbatiya)
  •  les  tribus de langues tibéto-birmanes,de moyennes montagnes 
  •  les communautés de langue et de culture tibétaine des hautes montagnes, (un pour cent de la population totale) et
  •  les groupes vivant dans la plaine du Teraï (30 % de la population totale), que l'on retrouve aussi  au nord de l'Inde.

 NEPAL_CARTE_ETHNIQUE_1_

en savoir plus sur ...

Etat

L’Etat désigne la personne morale de droit public qui, sur le plan juridique, représente une collectivité, un peuple ou une nation, à l'intérieur ou à l'extérieur d'un territoire déterminé sur lequel elle exerce le pouvoir suprême, la souveraineté.

En Occident, l'Etat est la forme la plus élaborée de la vie commune d'une société humaine. Il exerce son pouvoir par le biais du gouvernement. L'Etat dispose d'un certain nombre de monopoles comme l'utilisation légitimée de la contrainte physique (pour faire respecter les lois), la collecte des impôts...

 

Poste, Marie, Ecole dans un village du massif central

Anthropologie / Ethnographie / Ethnologie

L'anthropologie est la branche des sciences qui étudie l'être humain sous tous ses aspects, à la fois physiques (anatomiques, morphologiques et physiologiques, évolutifs) et culturels (socioreligieux, psychologiques, géographiques, etc.). Elle tend à définir l'humanité en faisant une synthèse des différentes sciences humaines et naturelles

L'anthropologie s'organise autour de deux grands types de travaux étroitement liés : d'une part, les travaux d’ethnographie, qui sont des enquêtes et observations de terrain (empiriques) concernant dans les détails et de façon isolée les peuples, cultures et sociétés humaines, et dont les résultats sont le plus souvent publiés sous la forme de monographies ; et d'autre part, les travaux d’ethnologie, dans lesquels sont étudié les peuples, cultures et sociétés humaines de façon comparée et sur la base de recherches (théoriques) au sein des publications ethnographiques, et dont les résultats sont le plus souvent publiés sous forme d'essais. (WiKi)

L’ethnographie est l’étape de collecte des données, l’ethnologie le stade des premières synthèses, l’anthropologie est la phase de généralisation théorique après comparaison

L’anthropologie et l'ethnologie s’assignent comme tâche de penser l’autre.