previous arrow
next arrow
Slider
 
 
 

Langues Malayo-polynésienne

modifié le samedi 16 février 2019
Les langues malayo-polynésiennes forment trois grand ensembles :
  • Les langues malayo-polynésiennes occidentales où figure entre autre le balinais, le batak, le dayak , le javanais, le makassar , le malais-indonésien (bahasa Indonesia variante du malais), le malgache, le minangkabau ,le paluan, le sundanais et les langues des philippines
  • Les langues malayo-polynésiennes centrales
  • Les langues malayo-polynésiennes orientales se décomposent en langues:
  • D’Halmahera
  • Océanienne qui elle même ont des familles:

◦   Mélanésiennes

◦   Micronésiennes

◦   Polynésiennes

 

 

      Carte de la répartion des langues Malayo-Polynesian occidentales et certaines centrales, (classification de Wouk & Ross 2002).
Malayo-Polynesian
◊ Borneo–Philippines (orange)
◊ Sunda–Sulawesi (marron/mauve)
◊ Malayo-Polynesian (vert)
◊ Région de Halmahera–Geelvink (violet)
◊ Langues d'Oceanie de l'ouest (rose)

en savoir plus sur ...

Clan

Un clan est un ensemble de familles associées par une parenté réelle ou fictive, fondée sur l'idée de descendance d'un ancêtre commun.

membres d'un des clans Korowai en Papouasie indonésienne

Ethnologie

  L'ethnologie (ou anthropologie sociale et culturelle) est une science humaine qui relève de l'anthropologie, et dont l'objet est l'étude explicative et comparative de l'ensemble des caractères sociaux et culturels des groupes humains « les plus manifestes comme les moins avouées »

 

Fondements et objectifs de l’ethnologie

L'ethnologie s'inscrit dans le vaste paysage des sciences humaines. Elle s’appuie sur des études ethnographiques que réalisent les anthropologues.

Cette science récente, moins de deux cents ans, a son origine dans les découvertes des peuples consécutives à l'expansion coloniale des pays occidentaux. Il en est sorti une connotation impérialiste de ségrégation des populations entre civilisée et primitives. Schématiquement, les activités de la sociologie au sens large se répartissent entre l’Ethnographie qui concerne les ethnies primitives et la sociologie qui concerne les peuples « dits » civilisés

À la fin du XXe siècle, cette approche dévalorisante a évolué vers une décomposition où l’Ethnographie (ou anthropologie sociale) concerne une analyse qualitative de l'observation des peuples sur le terrain et la Sociologie concerne l'analyse quantitative basée sur une étude statistique et globale des populations

Les principaux aspects sociaux étudiés au cours des recherches ethnographiques concernent les relations de parenté, le rôle des ancêtres, la connaissance des langues et de la linguistique associée, et l’identification des groupes ethniques.