previous arrow
next arrow
Slider
 
 
 

Kham

modifié le vendredi 3 juillet 2015

La culture de l'orge reste la plus traditionnelle. Les graines une fois grillées et moulues donne une farine consommée avec du thé au beurre: la Tsampa

Sur les plateaux et montagnes de l’est du plateau tibétain, arrosées en été par les pluies de moussons venues de l’est, le Kham est une région relativement fertile dotée de nombreuses forets. Le Kham est  entaillé dans le sud par de profondes gorges creusées  par des grands fleuves: Yang Tsé Kiang, Mékong et Salouen.

Exploitation du bois

Le déboisement cause de graves problèmes d'érosion et de glissements de terrain, et représente l'une des causes de l'augmentation du niveau de la vase et du relargage de sédiment des fleuves tels que le Yangzi Jiang ou le fleuve jaune. Une politique de reboisement fait timidement son apparition.

Le déboisement intensif conduit à des glissements de terrains et à l'augmentation des charges sédimentaires des fleuves et rivières

L’ancienne province tibétaine du Kham est aujourd’hui majoritairement intégrée à la province chinoise du Sichuan. Des districts font partie du nord Yunnan, d’autre de la RAT  (région automome du Tibet).

Cette région est le pays d'origine des Khampas. Le Kham conserva toujours une certaine indépendance vis à vis du pouvoir central du Tibet. Les guerriers Khampas furent redoutables en toutes périodes et en particulier lors de l'invasion chinoise, où ils se rangèrent délibérément sous la bannière de Lhassa. D’importants monastères rassemblent encore un grand nombre de moines. Ils formaient autrefois avec le soutiens des seigneurs locaux, des entités autonomes. Celui de Derge est réputé pour ses ateliers d’impression de livres saints du bouddhisme Vajrayna (tibétains) comme le Tanjur ou le Kanjur.

Derge conserve dans ses monastères des imprimeries réputées pour la confection des livres religieux.

A la limite du Kham et de l’Amdo, proche de la ville de Yushu (Jeycundo) se déroule tous les ans en été, comme dans de plusieurs villes du tibet, un grand rassemblement festif avec courses de chevaux des meilleurs cavaliers et des démonstrations de danses tibétaines de l’Amdo et du Kham.

 Les fêtes tibétaines sont devenus des foires commerciales avec l'arrivée des Han, mais elle reste l'occasion pour les Tibétains de se retrouver pour des spectacles de danse et des courses de chevaux.

Rubrique(s) : Plateau Tibétain ,

en savoir plus sur ...

Etat

L’Etat désigne la personne morale de droit public qui, sur le plan juridique, représente une collectivité, un peuple ou une nation, à l'intérieur ou à l'extérieur d'un territoire déterminé sur lequel elle exerce le pouvoir suprême, la souveraineté.

En Occident, l'Etat est la forme la plus élaborée de la vie commune d'une société humaine. Il exerce son pouvoir par le biais du gouvernement. L'Etat dispose d'un certain nombre de monopoles comme l'utilisation légitimée de la contrainte physique (pour faire respecter les lois), la collecte des impôts...

 

Poste, Marie, Ecole dans un village du massif central

Pays (def.)

Un pays est un territoire habité, constituant une entité géographique et humaine. « Pays » est moins précis et plus neutre qu’ « État »