ladakh  hemis.jpg
 
 
 

Tamang - le peuple

modifié le mardi 20 juin 2017

Les Tamangs, habitants du Népal des moyennes montagnes supérieures, forment une ethnie appartenant au groupe des Tibéto-birmans estimé à 1.5 million (2011)

Tamang du village de Magarsalu

Ils vivent autour de la vallée de Katmandou dans les zones de moyenne montagne dont la culture et la langue présentent beaucoup d'affinités avec celles du Tibet, d'où ils ont probablement émigré. Bouddhistes et chamanistes, ils sont beaucoup plus nombreux que les autres ethnies à avoir conservé l'usage de leur langue. Principalement agriculteurs et éleveurs, ils pratiquent également des activités de portage pour le commerce et le secteur touristique.

ouvrier Tamang

Les Tamangs ont une réputation de paisibles guerriers; Leur courage est l’une des caractéristiques reconnues par l’ensemble des Népalais. Ils sont perçus comme honnêtes, loyaux, doux et aimables. Mais ces vertus peuvent se transformer en farouche combativité sous l’emprise de la colère. Les contingents de soldats Gurkhas de l’armée anglaise sont, entre- autres, constitués de Tamangs, et certaines armées de mercenaires les recrutent volontiers pour ces qualités guerrières.

Tamang

 

Par les Indo-Népalais ils étaient appelés collectivement « Bhote », ce qui signifie tibétains, mais il leur est préféré le nom de « Tamang » signifiant marchands de chevaux. (« Ta » en tibétain signifie « cheval », « mang » signifie « trader »).

Au Népal, les tibéto-birmans sont représentés par de nombreux groupes et ces peuples sont considérés comme des castes, par les hindous. Les Tamangs sont assimilés à une caste inférieure. Ils sont souvent utilisés, et même exploités par les hautes castes Indo-Népalaises, pour faire les travaux les plus durs qui nécessitent une grande force physique (conducteurs de rickshaws ou porteurs à titre d’exemple). Ils représentent une population pauvre. 

habitant de village Tamang apres le tremblement de terre de 2015

 

Commentaires   

0 #1 Laëtitia Rigot 28-06-2017 16:31
Voilà un bel article, fort intéressant!
Citer

en savoir plus sur ...

Ethnographie - (déf)

L’ethnographie est la science de l'anthropologie dont l'objet est l'étude descriptive et analytique, sur le terrain, des mœurs et des coutumes de populations déterminées. Cette étude était autrefois cantonnée aux populations dites alors « primitives ». 

L’ethnographie est l’étape de collecte des données, l’ethnologie le stade des premières synthèses, l’anthropologie

etude de la vie sociale de l'ethnie des Asmat en Papouasie indonésienne

Géopolitique

Les analyses géopolitiques se basent les études des interactions entre le politique et le territoire, les rivalités ou les tensions qui trouvent leur origine ou leur développement sur le territoire, l’analyse des rapports de forces entre divers acteurs sur un espace plus ou moins défini.

Exemple parmi d'autres : Le développement de la culture industrielle du thé en Asie a eu des conséquences importantes dans les relations géopolitiques mondiales

 

La géopolitique, se doit d'utiliser l'ensemble des connaissances liées à la géographie (géographie physique, mais aussi la géographie humaine dans toutes ses composantes sociales, économiques, culturelles, sanitaires, les matières premières et les flux de ressources), mais aussi utiliser l'histoire, la science politique, etc.