Les Asmats (population)

modifié le mardi 21 juillet 2015

Les Asmats forment un groupe ethnique de l'île de Nouvelle-Guinée, (province de Papouasie Indonésienne). Ce sont des chasseurs, pécheurs, cueilleurs. Le terme «Asmat» (ou «As-amat») signifie «nous le peuple des arbres ».

Ils sont réputés pour leurs sculptures traditionnelles sur bois. Leur production est recherchée par les collectionneurs du monde entier.

Père Asmat

Les Asmats habitent une région de la côte sud-ouest de l'île en bordure de la mer d'Arafura, sur des terres basses d'une superficie de l'ordre de 20.000 km2. La région est couverte de mangroves, de marécages et de forêt équatoriale. La pluviométrie dépasse régulièrement 4500 millimètres par an. Les précipitations sont plus importantes en juillet/aout sous l'effet d'une mousson de l'est et de décembre à février sous celle du nord-ouest.

èèè_

La population totale est estimée de 50 à 70.000 personnes. Le terme «Asmat» est utilisé pour désigner à la fois les gens et la région qu'ils habitent. Ils sont regroupés en villages de 300 à 2.000 individus construits autour de la maison des hommes (longue maison ou Jew). Ils sont généralement installés soit à l'intérieur des méandres des fleuves, ou le long des petits affluents près des points où ils rejoignent les grandes rivières. Ces lieux offrent des avantages stratégiques et des ressources.

L'environnement naturel difficile a été un facteur déterminant du mode de vie et du développement de la culture Asmat. Elle dépend en premier de la richesse des ressources naturelles qui se trouvent dans leurs forêts, les rivières et les mers.

Le Asmat se nourrissent principalement de « farine de Sagou» du palmier Sagoutier (Metroxylon sagu ), mais aussi de poisson, de petit gibier et d'insectes et baies collectées dans la forêt.

Les maisons sont construites sur pilotis

Les matériaux pour fabriquer des pirogues, construire les habitations et réaliser les sculptures sur bois sont trouvés sur place. Ils savent jusqu'il y a peu, utiliser et se contenter des ressources de leur environnement tout en le préservant. Ils sont maintenant confrontés comme de nombreuses minorités à l'irruption du monde moderne et en particulier la nouvelle colonisation des indonésiens de l'ouest.

En raison de l'inondation quotidienne dû à la marée qui remonte dans de nombreuses parties de leurs terres, les habitations Asmat ont généralement été construites deux mètres ou plus au-dessus du sol, reliées entre elles par des passerelles posées sur des poteaux de bois. Dans des régions de l'intérieur, certains Asmats, ou leurs cousins comme les Korowai, installent les maisons dans les arbres, parfois jusqu'à 25 mètres du sol.

Le marnage important dans les estuaires oblige a construire sur pilotis

en savoir plus sur ...

Civilisations - (déf.)

  « Ce que les hommes appellent civilisation c’est l’état actuel des mœurs et ce qu’ils appellent barbarie ce sont les états antérieurs » A.France.

 

« La civilisation ne peut se définir que par rapport à toutes les  sciences de l'homme (géographie, sociologie, économie, psychologie collective) en n’ignorant pas l’histoire »  F.Braudel

Développement (humain)

Processus sociaux, créé par opérations volontaristes.

Les religions, les langues, le patrimoine culturel sont des éléménts participants au développement humain.

Le Développement humain en économie est un facteur du développement des sociétés. L'Indice de développement humain (IDH) permet de l'évaluer

L'indice de développement humain (IDH) est un indice statistique composite, créé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en 1990 pour évaluer le niveau de développement humain des pays du monde. L'IDH se fonde sur trois critères : le PNB par habitant, l'espérance de vie à la naissance et le niveau d'éducation.

jeune filles de l'ethnie des Bajo en Indonésie en période de Ramadan