canton enfants.jpg
 
 
 

Culture arabe

modifié le dimanche 17 septembre 2017

La culture Arabe a imprimé sa marque par son mode de vie d’origine nomade et par l’existence des lieux de pèlerinage sur la péninsule arabique. Elle est à l’origine de la religion musulmane.

Le monde Arabe, une des composantes du Moyen-Orient, est centré sur l’Arabie, le Golfe arabo-persique et s’étale jusqu’en Afrique du Nord.

dromadaires: véhicules traditionnels des caravanes marchandes

Le style de vie dans une région majoritairement désertique était celui du nomadisme et a considérablement évolué depuis les indépendances après la seconde guerre mondiale. L’organisation sociale reste essentiellement tribale. Les razzias étaient autrefois des pratiques courantes pour voler du bétail ou des femmes. Avant lère du pétrole l’économie reposait sur le commerce de villes clés sur la route de l’Asie avec des opérateurs pas toujours arabe, mais aussi membre des peuples chrétiens ou juifs.

Ce système économique comprenait en outre quelques paysans fixés dans les oasis, et des marchands caravaniers qui profitent de la position stratégique de la péninsule arabique.

en savoir plus sur ...

Ethnologie

  L'ethnologie (ou anthropologie sociale et culturelle) est une science humaine qui relève de l'anthropologie, et dont l'objet est l'étude explicative et comparative de l'ensemble des caractères sociaux et culturels des groupes humains « les plus manifestes comme les moins avouées »

 

Fondements et objectifs de l’ethnologie

L'ethnologie s'inscrit dans le vaste paysage des sciences humaines. Elle s’appuie sur des études ethnographiques que réalisent les anthropologues.

Cette science récente, moins de deux cents ans, a son origine dans les découvertes des peuples consécutives à l'expansion coloniale des pays occidentaux. Il en est sorti une connotation impérialiste de ségrégation des populations entre civilisée et primitives. Schématiquement, les activités de la sociologie au sens large se répartissent entre l’Ethnographie qui concerne les ethnies primitives et la sociologie qui concerne les peuples « dits » civilisés

À la fin du XXe siècle, cette approche dévalorisante a évolué vers une décomposition où l’Ethnographie (ou anthropologie sociale) concerne une analyse qualitative de l'observation des peuples sur le terrain et la Sociologie concerne l'analyse quantitative basée sur une étude statistique et globale des populations

Les principaux aspects sociaux étudiés au cours des recherches ethnographiques concernent les relations de parenté, le rôle des ancêtres, la connaissance des langues et de la linguistique associée, et l’identification des groupes ethniques.

Anthropologie / Ethnographie / Ethnologie

L'anthropologie est la branche des sciences qui étudie l'être humain sous tous ses aspects, à la fois physiques (anatomiques, morphologiques et physiologiques, évolutifs) et culturels (socioreligieux, psychologiques, géographiques, etc.). Elle tend à définir l'humanité en faisant une synthèse des différentes sciences humaines et naturelles

L'anthropologie s'organise autour de deux grands types de travaux étroitement liés : d'une part, les travaux d’ethnographie, qui sont des enquêtes et observations de terrain (empiriques) concernant dans les détails et de façon isolée les peuples, cultures et sociétés humaines, et dont les résultats sont le plus souvent publiés sous la forme de monographies ; et d'autre part, les travaux d’ethnologie, dans lesquels sont étudié les peuples, cultures et sociétés humaines de façon comparée et sur la base de recherches (théoriques) au sein des publications ethnographiques, et dont les résultats sont le plus souvent publiés sous forme d'essais. (WiKi)

L’ethnographie est l’étape de collecte des données, l’ethnologie le stade des premières synthèses, l’anthropologie est la phase de généralisation théorique après comparaison

L’anthropologie et l'ethnologie s’assignent comme tâche de penser l’autre.