Géographie de l'Asie du SE continentale

modifié le dimanche 19 juillet 2015

Les milieux naturels:

sud-est_asie

Le centre de la zone, montagneux, appelé « le triangle d'or », voit passer de grands fleuves descendus du plateau Tibétain ou de ses contreforts: la Salween, le Mékong, le fleuve rouge pour les plus importants.

Le nord de la zone correspond au sud est de la Chine (du Yunnan à Shanghai) partagé entre une région montagneuse à l'ouest (Yunnan, Guizhou), une des zones de collines et de plaines plus importante vers le nord est (Guangxu, Hunan, Jiangxi) et une frange maritime du Guangdong, Fujian, Zhejian)

Le sud, aux plaines plus importantes couvre le sud Vietnam, le sud Laos, le Cambodge, le sud de la Thaïlande, traversé du nord au sud par une chaine montagneuse

L'est recouvre la mosaïque Birmane centrée sur le bassin de l'Irrawady entouré de montagnes descendant des contreforts Himalayen et réparti entre les premières provinces du Bengale à l'ouest et la Thaïlande a l'est.

Le sud est asiatique continental , au relief, climat et biogéographie d’un espace unique lié a des vallées de directions Nord-Sud dont l’importance est tout autant physique que culturelle puisqu’elles permirent les migrations successives des populations actuelles de la péninsule.

 

Le climat et écosystème

asie_sud-est

La région est soumise à l’alternance des flux de mousson qui permettent des précipitations importantes. Aussi le sud-est asiatique constitue-t-il "la région du monde la plus riche en plantes utiles" ( Haudricourt, Hédin, 1943), avec sur la liste des culture originaires de l’aire en question: le taro, la grande igname, le bananier, la canne à sucre, l’arbre à pain, le millet et bien sûr le riz, l’importance primordiale des bois durs tropicaux, ainsi que l’abondance des bambous dont les usages sont prédominants dans les modes de vie des populations du sud-est asiatique

en savoir plus sur ...

Sociologie

Elle cherche à comprendre et à expliquer l'impact du social sur les représentations (façons de penser) et comportements (façons d'agir) humains. Ses objets de recherche sont très variés puisque les sociologues s'intéressent à la fois au travail, à la famille, aux médias, aux rapports de genre (hommes/femmes), aux religions, ethnicités, bref, à l'environnement humain.

Anthropologie / Ethnographie / Ethnologie

L'anthropologie est la branche des sciences qui étudie l'être humain sous tous ses aspects, à la fois physiques (anatomiques, morphologiques et physiologiques, évolutifs) et culturels (socioreligieux, psychologiques, géographiques, etc.). Elle tend à définir l'humanité en faisant une synthèse des différentes sciences humaines et naturelles

L'anthropologie s'organise autour de deux grands types de travaux étroitement liés : d'une part, les travaux d’ethnographie, qui sont des enquêtes et observations de terrain (empiriques) concernant dans les détails et de façon isolée les peuples, cultures et sociétés humaines, et dont les résultats sont le plus souvent publiés sous la forme de monographies ; et d'autre part, les travaux d’ethnologie, dans lesquels sont étudié les peuples, cultures et sociétés humaines de façon comparée et sur la base de recherches (théoriques) au sein des publications ethnographiques, et dont les résultats sont le plus souvent publiés sous forme d'essais. (WiKi)

L’ethnographie est l’étape de collecte des données, l’ethnologie le stade des premières synthèses, l’anthropologie est la phase de généralisation théorique après comparaison

L’anthropologie et l'ethnologie s’assignent comme tâche de penser l’autre.

retrouvez nous sur

facebook

Recherche par aires géographiques

Recherche par civilisations

Recherche par familles de langues

Recherche par religions

Annuaire

qui est en ligne?

Nous avons 178 invités et aucun membre en ligne