shanghai.jpg
 
 
 

Peuple Kurde

modifié le lundi 20 novembre 2017

Les Kurdes sont un peuple descendant d'une ancienne région nommée Korduène au nord de la Mésopotamie. Ils compteraient 30 à 40 millions de personnes vivant surtout en Turquie (Kurdistan du Nord), en Iran (Kurdistan de l'Est), en Irak (Kurdistan du Sud) et en Syrie (Kurdistan de l'Ouest).

Nomades Kurdes en Turquie de l'est

Les Kurdes parlent différents dialectes proches les uns des autres, tous issus du kurde, langue indo-européenne de la branche iranienne. Le kurde utilise des alphabets différents (latin, cyrillique, arabe, persan)

En majorité musulmans sunnite, les Kurdes forment, d'un point de vue religieux, l'un des groupes les plus diversifiés du Moyen-Orient et un peuple relativement tolérant aux diversités religieuses. Ils sont culturellement proches des peuples iraniens, Ils célèbrent par exemple aussi Newroz (21 mars) comme fête du nouvel an.

en savoir plus sur ...

Ethnographie - (déf)

L’ethnographie est la science de l'anthropologie dont l'objet est l'étude descriptive et analytique, sur le terrain, des mœurs et des coutumes de populations déterminées. Cette étude était autrefois cantonnée aux populations dites alors « primitives ». 

L’ethnographie est l’étape de collecte des données, l’ethnologie le stade des premières synthèses, l’anthropologie

etude de la vie sociale de l'ethnie des Asmat en Papouasie indonésienne

Géopolitique

Les analyses géopolitiques se basent les études des interactions entre le politique et le territoire, les rivalités ou les tensions qui trouvent leur origine ou leur développement sur le territoire, l’analyse des rapports de forces entre divers acteurs sur un espace plus ou moins défini.

Exemple parmi d'autres : Le développement de la culture industrielle du thé en Asie a eu des conséquences importantes dans les relations géopolitiques mondiales

 

La géopolitique, se doit d'utiliser l'ensemble des connaissances liées à la géographie (géographie physique, mais aussi la géographie humaine dans toutes ses composantes sociales, économiques, culturelles, sanitaires, les matières premières et les flux de ressources), mais aussi utiliser l'histoire, la science politique, etc.