Shanghai.jpg
canton enfants.jpg
korowai.jpg
ladakh hemis.jpg
yunnan dai.jpg
yunnan yuanyang.jpg
previous arrow
next arrow
 
 
 

Peuples du Sahel

modifié le mardi 26 octobre 2021

Sur l’ensemble de la région du Sahel et subSahélienne, les ethnies et groupes de peuples vivant dans la région représentent de l’ordre de 180 millions de personnes.

groupes ethniques du Sahel

La caractéristique majeure des peuples et ethnies de la région sahélienne, concerne le mode de vie, entre nomades au nord Sahel et sédentaires au sud, au subsahel. Ces différences sont à l’origine de clivages importants allant jusqu’à des affrontements fréquents.

Les cinq principales ethnies vivant au Nord-Sahel sont :

  • Les Touaregs
  • Les Peuls (avec les Toutcouleur, les Bororo…)
  • Les Songhaïs
  • Les Haoussas
  • Les Toubous

Plus à l’ouest, en façade atlantique, se trouvent les Wolofs et les Maures

Au subsahel (zone de savane) dans l’ancien soudan, ou rivage sud de la mer de sable du Sahara on trouve les grands groupes ethniques héritiers des grands empires historiques.

Les principaux groupes de populations, en nombre, habitant la région sont :

  • Les Mandingues (Bambaras, Malinkés),
  • Les Voltaïques de langues Gour dont les Mossis sont les plus nombreux
  • Les Haoussas et les Peuls
  • Les Kanuri

en savoir plus sur ...

Etat (def.)

L’Etat désigne la personne morale de droit public qui, sur le plan juridique, représente une collectivité, un peuple ou une nation, à l'intérieur ou à l'extérieur d'un territoire déterminé sur lequel elle exerce le pouvoir suprême, la souveraineté.

En Occident, l'Etat est la forme la plus élaborée de la vie commune d'une société humaine. Il exerce son pouvoir par le biais du gouvernement. L'Etat dispose d'un certain nombre de monopoles comme l'utilisation légitimée de la contrainte physique (pour faire respecter les lois), la collecte des impôts...

 

Poste, Marie, Ecole dans un village du massif central

Minorités (définition)

Une minorité se définie dans un contexte,  non de manière absolue. Elle peut être analysée par rapport à de la population d’une nation, d’une zone géographique, du point de vue des religions, des langues, de la culture ou de la race, de la couleur de peau, des liens de parenté…

L’appréciation en est variable selon le lieu et l’époque.

La supériorité du nombre est vue comme une hiérarchie, une supériorité de la majorité. Dans l’histoire il est peu d’exemple de minorités qui n’aient pas été marginalisées, persécutés, assimilés de force, voire physiquement éliminées.

La minorité ne l’est cependant pas toujours en nombre. Le colonisateur considéra souvent les indigènes comme des races inférieures.

La constitution des états nation moderne à souvent contribué à les révéler et à en aggraver le sort par rapport à la relative tolérance observée autrefois par les Empires. (Comme l’était les Ottomans ou les Austro-Hongrois par exemple)

La définition des  minorités dépend des stratégies de la minorité elle-même, soit par son rôle géopolitique, économique, culturel. (Les juifs, les Arméniens,Touareg…)

Une minorité est aussi une catégorie sociale définie par discrimination : les homosexuels, les femmes, les gens du voyage.

retrouvez nous sur

facebook

Recherche par aires géographiques

Recherche par civilisations

Recherche par familles de langues

Recherche par religions

Recherche par pays

Annuaire

qui est en ligne?

Nous avons 230 invités et aucun membre en ligne