Les religions a Madagascar

modifié le vendredi 15 février 2019

La religion principale à Madagascar reste celle du culte des ancêtres et se perpétue surtout à l’occasion du retournement des morts chez plusieurs ethnies.

L’importance sociale et la taille des sépultures sont une des apparences les plus spectaculaires de l’expression religieuse.

tombeau malgache

Issue des croyances très anciennes, de nombreux lieux sacrés jalonnent le pays, comme des entassements de pierres, l’entreposage des morts dans des falaises ou cavernes. Ce n’est pas sans rappeler les pratiques analogues des Torajas de Sulawesi en Indonésie.

cercueil malgache sur un site sacré

sépulture fakalava - madagascar

 

À la suite d’échanges importants avec le Moyen-Orient, la religion musulmane est présente plus particulièrement dans la région nord-ouest (Majunga)

Majunga - mosquee

 

La colonisation a introduit les religions chrétiennes, aussi bien protestantes que chrétiennes.

cathédrale de malunga

Rubrique(s) : Madagascar , | Peuples animistes ,

en savoir plus sur ...

Géopolitique

Les analyses géopolitiques se basent les études des interactions entre le politique et le territoire, les rivalités ou les tensions qui trouvent leur origine ou leur développement sur le territoire, l’analyse des rapports de forces entre divers acteurs sur un espace plus ou moins défini.

Exemple parmi d'autres : Le développement de la culture industrielle du thé en Asie a eu des conséquences importantes dans les relations géopolitiques mondiales

 

La géopolitique, se doit d'utiliser l'ensemble des connaissances liées à la géographie (géographie physique, mais aussi la géographie humaine dans toutes ses composantes sociales, économiques, culturelles, sanitaires, les matières premières et les flux de ressources), mais aussi utiliser l'histoire, la science politique, etc. 

Ethnologie

  L'ethnologie (ou anthropologie sociale et culturelle) est une science humaine qui relève de l'anthropologie, et dont l'objet est l'étude explicative et comparative de l'ensemble des caractères sociaux et culturels des groupes humains « les plus manifestes comme les moins avouées »

 

Fondements et objectifs de l’ethnologie

L'ethnologie s'inscrit dans le vaste paysage des sciences humaines. Elle s’appuie sur des études ethnographiques que réalisent les anthropologues.

Cette science récente, moins de deux cents ans, a son origine dans les découvertes des peuples consécutives à l'expansion coloniale des pays occidentaux. Il en est sorti une connotation impérialiste de ségrégation des populations entre civilisée et primitives. Schématiquement, les activités de la sociologie au sens large se répartissent entre l’Ethnographie qui concerne les ethnies primitives et la sociologie qui concerne les peuples « dits » civilisés

À la fin du XXe siècle, cette approche dévalorisante a évolué vers une décomposition où l’Ethnographie (ou anthropologie sociale) concerne une analyse qualitative de l'observation des peuples sur le terrain et la Sociologie concerne l'analyse quantitative basée sur une étude statistique et globale des populations

Les principaux aspects sociaux étudiés au cours des recherches ethnographiques concernent les relations de parenté, le rôle des ancêtres, la connaissance des langues et de la linguistique associée, et l’identification des groupes ethniques.