Ethnies de Madagascar

modifié le jeudi 14 février 2019

La population malgache est communément subdivisée en dix-huit groupes culturels ou « grandes races », issus des migrations africaines, arabes et asiatiques, bien que le nombre d'ethnies dépasse les deux cents. Cette répartition proviendrait surtout de l'administration coloniale française que les Malgaches auraient intégrée.

Malgache des hautes terres

Liste des 18 principales ethnies de Madagascar avec une estimation de leur nombre par peuples.

  • Antaifasy (210 000)
  • Antaimoro (700 000)
  • Antaisaka (700 000)
  • Antakarana (50 000)
  • Antambahoaka (74 000)
  • Antandroy (800 000)
  • Antanosy (400 000)
  • Bara (600 000)
  • Betsileos (2 800 000)
  • Betsimisaraka (1 500 000)
  • Bezanozanos (145 000)
  • Mahafaly (150 000)
  • Mérinas (5 000 000)
  • Sakalaves (450 000)
  • Sihanaka (500 000)
  • Tanala (800 000)
  • Tsimihety (2 500 0000)
  • Vézos (8000 personnes)

Soit un total de l’ordre de 17 millions (16 587 000) sur les 24 500 000 hab de l’ile (estimation 2016)

Malgaches de la cote est

Le contour des anciennes provinces suit la répartition des principales ethnies

Le pays est divisé en six provinces (faritany) historiques, de mêmes noms que celui des villes qui les administraient :

(1) Antananarivo ou Tananarive,

(2) Antsiranana ou Diégo-Suarez

(3) Fianarantsoa

(4) Mahajanga ou Majunga,

(5) Toamasina ou Tamatave et

(6) Toliara ou Tuléar.

 

malgache des hautes gerres

Berceaux provinciaux des ethnies

 Ethnies       Berceau provincial 
 Antakarana, Sakalaves, Tsimihety :  Antsiranana
 Sakalaves, Vézos :      Mahajanga
 Betsimisarakas, Sihanaka, Bezanozanos :     Toamasina
 Mérinas       Antananarivo
 Betsileos, Antambahoaka, Antaisaka, Tanala ;   Fianarantsoa
 Antaifasy, Antemoro       cote sud-est de Fianarantsoa
 Sakalaves, Mahafaly, Antandroy, Antanosy, Bara, Vézos : Toliara

                                                

                       carte Ethniques de Madagascar

                                         

           

  :                                                     

        

                             

 

en savoir plus sur ...

Développement (humain)

Processus sociaux, créé par opérations volontaristes.

Les religions, les langues, le patrimoine culturel sont des éléménts participants au développement humain.

Le Développement humain en économie est un facteur du développement des sociétés. L'Indice de développement humain (IDH) permet de l'évaluer

L'indice de développement humain (IDH) est un indice statistique composite, créé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en 1990 pour évaluer le niveau de développement humain des pays du monde. L'IDH se fonde sur trois critères : le PNB par habitant, l'espérance de vie à la naissance et le niveau d'éducation.

jeune filles de l'ethnie des Bajo en Indonésie en période de Ramadan

Anthropologie / Ethnographie / Ethnologie

L'anthropologie est la branche des sciences qui étudie l'être humain sous tous ses aspects, à la fois physiques (anatomiques, morphologiques et physiologiques, évolutifs) et culturels (socioreligieux, psychologiques, géographiques, etc.). Elle tend à définir l'humanité en faisant une synthèse des différentes sciences humaines et naturelles

L'anthropologie s'organise autour de deux grands types de travaux étroitement liés : d'une part, les travaux d’ethnographie, qui sont des enquêtes et observations de terrain (empiriques) concernant dans les détails et de façon isolée les peuples, cultures et sociétés humaines, et dont les résultats sont le plus souvent publiés sous la forme de monographies ; et d'autre part, les travaux d’ethnologie, dans lesquels sont étudié les peuples, cultures et sociétés humaines de façon comparée et sur la base de recherches (théoriques) au sein des publications ethnographiques, et dont les résultats sont le plus souvent publiés sous forme d'essais. (WiKi)

L’ethnographie est l’étape de collecte des données, l’ethnologie le stade des premières synthèses, l’anthropologie est la phase de généralisation théorique après comparaison

L’anthropologie et l'ethnologie s’assignent comme tâche de penser l’autre.