Lao Loum

modifié le mercredi 24 juillet 2019

Les Lao Loum ("Lao du bas") sont des habitants du Sud-est asiatique continental. Ils regroupent administrativement au Laos les peuples vivants en basse altitude dans la vallée du Mékong ou le long de ses affluents et parlent la langue lao. Il s'agit d'une subdivision de la population Taï (austro-thaï) que l'on retrouve dans toute l'Asie du Sud-Est (peuple Shan du Myanmar), le sud de la Chine (Dai du Yunnan) et dans le nord-est du sous-continent indien. Selon la classification officielle du Laos, ils sont censés résider entre 200 et 400 m d'altitude.

lao loum

Les Lao Loum ont toujours mené une vie sédentaire reposant sur une économie de subsistance fournie par la culture des rizières inondées (leur variété préférée étant le riz gluant). Comme tous les Austro-Thaïs, les Lao étaient à l'origine animistes, mais ils ont adopté le bouddhisme theravada au milieu du premier millénaire de notre ère. La distinction entre Lao et Thaï est relativement récente, d'autant plus que 80% des Lao (ceux qui parlent une langue reconnue comme un dialecte lao) se trouvent aujourd'hui dans le nord-est de la Thaïlande. Même ceux qui vivent au Laos appellent Thaï différent groupes de Lao Loum comme, par exemple, les Thaïs Luang Prabang (Lao de Luang Prabang), les Thaï Pakse (de Pakse), les Thaï Taï (du sud du Laos) et les Thaï Neua (du nord du Laos, ce qui prête à confusion.

en savoir plus sur ...

Ethnologie

  L'ethnologie (ou anthropologie sociale et culturelle) est une science humaine qui relève de l'anthropologie, et dont l'objet est l'étude explicative et comparative de l'ensemble des caractères sociaux et culturels des groupes humains « les plus manifestes comme les moins avouées »

 

Fondements et objectifs de l’ethnologie

L'ethnologie s'inscrit dans le vaste paysage des sciences humaines. Elle s’appuie sur des études ethnographiques que réalisent les anthropologues.

Cette science récente, moins de deux cents ans, a son origine dans les découvertes des peuples consécutives à l'expansion coloniale des pays occidentaux. Il en est sorti une connotation impérialiste de ségrégation des populations entre civilisée et primitives. Schématiquement, les activités de la sociologie au sens large se répartissent entre l’Ethnographie qui concerne les ethnies primitives et la sociologie qui concerne les peuples « dits » civilisés

À la fin du XXe siècle, cette approche dévalorisante a évolué vers une décomposition où l’Ethnographie (ou anthropologie sociale) concerne une analyse qualitative de l'observation des peuples sur le terrain et la Sociologie concerne l'analyse quantitative basée sur une étude statistique et globale des populations

Les principaux aspects sociaux étudiés au cours des recherches ethnographiques concernent les relations de parenté, le rôle des ancêtres, la connaissance des langues et de la linguistique associée, et l’identification des groupes ethniques.

Sociétés (def)

  • Réunion d’humains vivant en groupe organisé.
  • Milieu humain caractérisé par ses institutions, ses lois, ses règles.

Les sociétés sont aussi des sous-ensembles de civilisations qui évoluent plus rapidement que ces dernières (société de consommation, société industrielle..)