L'Afrique sans histoire?

modifié le vendredi 20 mars 2020

Contrairement a l’idée reçue disant que les sociétés africaines n’auraient pas d’histoire, ce sont en fait les transmissions orales des traditions chez de nombreux peuples africains qui donnent des informations sur leurs organisations sociales, leurs cultures, leurs économies ou les échanges ou complémentarités de voisinages.

troupeaux en Afrique

La différence vient aussi de concepts de propriété différents.

En Afrique le pouvoir est sur les populations, les troupeaux, la légitimité ne viennent pas de la terre. Le besoin d’écrit n’est donc pas nécessaire pour acter des transmissions de biens non durables.

En Europe dès l'époque médiévale, bon nombre de documents sont des chartes de bornage. Le pouvoir est sur des terres avec la constitution d’états territoriaux très centralisés.

Une des différences vient aussi du fait que les villes africaines ont disparu parce que construite en matériaux friables. Les villes s’établissaient à la périphérie des territoires qu'elles dominaient. Souvent situées dans des zones difficiles, elles étaient les premières à disparaitre. Le but des installations excentrées venait du besoin de faciliter les contacts avec les marchands Arabes ou Berbères par exemple, ou par la création de « villes états » le long de la cote du Mozambique (terminus de caravane, ou ports maritimes).

griot - "historiens" d' Afrique

De grands royaumes ont existé en Afrique comme ceux du Ghana, des Songhaï, du Mali, du Dahomey, ou du Kongo. Des républiques maritimes comme à Monbassa, Kilwa, ont eu leurs heures de gloire. Des chefferies dans les savanes de l’Ouest ont existé et des organisations sociales basées sur des systèmes de classe d'âge perdurent toujours. (Groupe des jeunes, des guerriers, des pères, ou des sages). Moins structurées, existent aussi des sociétés segmentaires (comme chez les Khoi khoi ou les Nuers) formées de petits groupes qui se rassemblent et se séparent.

Les conquêtes européennes en ouvrant des routes maritimes, ont modifié profondément les routes commerciales terrestres autrefois couvertes par les caravanes en particulier trans sahariennes.

Une autre conséquence fut la mise en place de la Traite transatlantique. Les esclaves étaient capturés dans les territoires de l’intérieur par les pouvoirs côtiers locaux puis envoyés vers les ports, où ils étaient ensuite vendus aux marchands négriers européens.

Rubrique(s) : Cultures africaines ,

en savoir plus sur ...

Etat

L’Etat désigne la personne morale de droit public qui, sur le plan juridique, représente une collectivité, un peuple ou une nation, à l'intérieur ou à l'extérieur d'un territoire déterminé sur lequel elle exerce le pouvoir suprême, la souveraineté.

En Occident, l'Etat est la forme la plus élaborée de la vie commune d'une société humaine. Il exerce son pouvoir par le biais du gouvernement. L'Etat dispose d'un certain nombre de monopoles comme l'utilisation légitimée de la contrainte physique (pour faire respecter les lois), la collecte des impôts...

 

Poste, Marie, Ecole dans un village du massif central

Géopolitique

Les analyses géopolitiques se basent les études des interactions entre le politique et le territoire, les rivalités ou les tensions qui trouvent leur origine ou leur développement sur le territoire, l’analyse des rapports de forces entre divers acteurs sur un espace plus ou moins défini.

Exemple parmi d'autres : Le développement de la culture industrielle du thé en Asie a eu des conséquences importantes dans les relations géopolitiques mondiales

 

La géopolitique, se doit d'utiliser l'ensemble des connaissances liées à la géographie (géographie physique, mais aussi la géographie humaine dans toutes ses composantes sociales, économiques, culturelles, sanitaires, les matières premières et les flux de ressources), mais aussi utiliser l'histoire, la science politique, etc.