previous arrow
next arrow
Slider
 
 
 

Saras (peuples)

modifié le dimanche 4 avril 2021

Les Saras sont des habitants du sud du Tchad. Ils représentent près de 30 % de la population du pays. Cette dénomination a été imposée durant la période coloniale à l'ensemble des hommes habitant le “Tchad utile“», sans correspondre à une identité prédéfinie.

africaine

Ils parlent des langues le plus souvent apparentées (sans intercompréhension) et vivaient dans des sociétés d'agriculteurs à l'économie florissante à la fin du XIXe siècle.

 Ils regroupent environ 3 millions, habitant la région sud et est du lac Tchad.

Les Saras sont agriculteurs, ils cultivent surtout le mil, le sorgho, le manioc, et le coton également.

Les peuples du groupe des Saras auraient leurs origines dans la vallée du Nil, plus particulièrement la Nubie. Peuple à la taille haute, élancée, l'allure puissante, et aux traits fins ils ont de lointaines parentés avec les Wolofs du Sénégal.

Leurs langues sont le Sara, qui fait partie des langues soudaniques centrales, une des branches des langues nilo-sahariennes

Les Saras sont principalement chrétiens et animistes, avec une minorité de musulmans. Les Saras pratiquent le culte des ancêtres, et le totémisme.

Les Saras pratiquent aussi bien le patriarcat et le matriarcat.

en savoir plus sur ...

Minorités (définition)

Une minorité se définie dans un contexte,  non de manière absolue. Elle peut être analysée par rapport à de la population d’une nation, d’une zone géographique, du point de vue des religions, des langues, de la culture ou de la race, de la couleur de peau, des liens de parenté…

L’appréciation en est variable selon le lieu et l’époque.

La supériorité du nombre est vue comme une hiérarchie, une supériorité de la majorité. Dans l’histoire il est peu d’exemple de minorités qui n’aient pas été marginalisées, persécutés, assimilés de force, voire physiquement éliminées.

La minorité ne l’est cependant pas toujours en nombre. Le colonisateur considéra souvent les indigènes comme des races inférieures.

La constitution des états nation moderne à souvent contribué à les révéler et à en aggraver le sort par rapport à la relative tolérance observée autrefois par les Empires. (Comme l’était les Ottomans ou les Austro-Hongrois par exemple)

La définition des  minorités dépend des stratégies de la minorité elle-même, soit par son rôle géopolitique, économique, culturel. (Les juifs, les Arméniens,Touareg…)

Une minorité est aussi une catégorie sociale définie par discrimination : les homosexuels, les femmes, les gens du voyage.

Tribu

Agglomération de familles vivant dans la même région, ou se déplaçant ensemble, ayant un système politique commun, des croyances religieuses et une langue communes, et tirant primitivement leur origine d'une même souche.

retrouvez nous sur

facebook

Recherche par aires géographiques

Recherche par civilisations

Recherche par familles de langues

Recherche par religions

Annuaire

qui est en ligne?

Nous avons 279 invités et aucun membre en ligne