Karen - geopolitique

modifié le lundi 22 avril 2019

 

Depuis l'accession du pays à l'indépendance en 1948, une guerre civile sporadique s'est développée entre le gouvernement et divers groupes ethniques dissidents qui s'appelèrent alors « Karen ».

militaire karen

Au début des années 1980, le principal facteur d'unité des Karens entre eux, était une méfiance commune de la domination politique par la majorité birmane. Leur assimilation à l'état du Myanmar est restée un problème politique aigu dans le pays.

Durant ces années de guerre civile dans la région, entre l’Union nationale karen (KNU) – la plus ancienne guérilla du monde – et l’armée du régime militaire de Rangoon généra de nombreuses victimes et certains trouvèrent refuge a la frontière thaïlandaise, avec un soutien tiède de la communauté internationale.

a la frontière Thailandaise en 1986

Encore, au début des années 2000, la domination politique par la majorité birmane était source de revendications indépendantistes.

Un accord de paix récent en 2015 permet cependant à la région de bénéficier d’une amélioration de ses conditions de vie. La ville de Pha An, capitale régionale sur les rives de la Salouenne, est maintenant une ville qui se modernise et s’ouvre au tourisme.

Karen - collecte du caoutchouc

Du point de vue économique des hommes d’affaires de Moulmein (capitale de l’État Mon, voisin) ont exploité les terres basses en pratiquant des déforestations et en faisant pousser de l’hévéa.  Le caoutchouc est toujours une affaire prospère, mais faiblement pour les Karen elles-mêmes. La frustration des Karen est donc aussi d’ordre économique. Face à l’absence de perspectives d’emplois, presque tous les jeunes sont partis travailler en Thaïlande.

Karen de Birmanie et de Thaïlande

Devant la montée de l’influence des prédicateurs chrétiens (surtout baptistes), qui reçurent un accueil favorable de la part des Karen, en réaction a la religion d’État du reste du pays, des moines bouddhistes se sont réimplantés dans la région en encourageant la construction ou la restauration de nombreuses pagodes.

Site bouddhiste en pays Karen

 

 

en savoir plus sur ...

Géopolitique

Les analyses géopolitiques se basent les études des interactions entre le politique et le territoire, les rivalités ou les tensions qui trouvent leur origine ou leur développement sur le territoire, l’analyse des rapports de forces entre divers acteurs sur un espace plus ou moins défini.

Exemple parmi d'autres : Le développement de la culture industrielle du thé en Asie a eu des conséquences importantes dans les relations géopolitiques mondiales

 

La géopolitique, se doit d'utiliser l'ensemble des connaissances liées à la géographie (géographie physique, mais aussi la géographie humaine dans toutes ses composantes sociales, économiques, culturelles, sanitaires, les matières premières et les flux de ressources), mais aussi utiliser l'histoire, la science politique, etc. 

Développement (humain)

Processus sociaux, créé par opérations volontaristes.

Les religions, les langues, le patrimoine culturel sont des éléménts participants au développement humain.

Le Développement humain en économie est un facteur du développement des sociétés. L'Indice de développement humain (IDH) permet de l'évaluer

L'indice de développement humain (IDH) est un indice statistique composite, créé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en 1990 pour évaluer le niveau de développement humain des pays du monde. L'IDH se fonde sur trois critères : le PNB par habitant, l'espérance de vie à la naissance et le niveau d'éducation.

jeune filles de l'ethnie des Bajo en Indonésie en période de Ramadan