Géographie Océanie éloignée

Géographie Océanie éloignée

L’océanie éloignée au sens de l’ethnogéographie couvre l’immensité du Pacifique central avec la Polynésie, la Micronésie et une partie de la Mélanésie. Elle est parsemé de nombreuses îles et atolls tantôt d’origine volcanique, tantôt d’origine corallienne sur un socle souvent volcanique.

Atoll des Tuamotu en Polynésie française

 

Sous catégories Habitants d'Océanie éloignée Habitants d'Océanie éloignée (6 articles / 0 Catégories ) Les habitants de l'Océanie éloignée sont essentiellement Maori avec de nombreuses évolutions locales. Ils sont d'origin ...
  • Géographie de l'Océanie éloignée

    modifié le mardi 9 juin 2015

    Ethnogéographie L’océanie éloignée au sens de l’ethnogéographie est située dans l’immensité du Pacifique central incluant les régions traditionelles de la Polynésie, de la Micronésie et la partie orientale de la Mélanésie. Géographie physique Le climat est essentiellement du type tropical ou équatorial. Deux profils d’îles sont observables : des îles hautes (montagneuses et volcaniques) au profil ...

    5962 vues

en savoir plus sur ...

Ethnographie - (déf)

L’ethnographie est la science de l'anthropologie dont l'objet est l'étude descriptive et analytique, sur le terrain, des mœurs et des coutumes de populations déterminées. Cette étude était autrefois cantonnée aux populations dites alors « primitives ». 

L’ethnographie est l’étape de collecte des données, l’ethnologie le stade des premières synthèses, l’anthropologie

etude de la vie sociale de l'ethnie des Asmat en Papouasie indonésienne

Minorités (définition)

Une minorité se définie dans un contexte,  non de manière absolue. Elle peut être analysée par rapport à de la population d’une nation, d’une zone géographique, du point de vue des religions, des langues, de la culture ou de la race, de la couleur de peau, des liens de parenté…

L’appréciation en est variable selon le lieu et l’époque.

La supériorité du nombre est vue comme une hiérarchie, une supériorité de la majorité. Dans l’histoire il est peu d’exemple de minorités qui n’aient pas été marginalisées, persécutés, assimilés de force, voire physiquement éliminées.

La minorité ne l’est cependant pas toujours en nombre. Le colonisateur considéra souvent les indigènes comme des races inférieures.

La constitution des états nation moderne à souvent contribué à les révéler et à en aggraver le sort par rapport à la relative tolérance observée autrefois par les Empires. (Comme l’était les Ottomans ou les Austro-Hongrois par exemple)

La définition des  minorités dépend des stratégies de la minorité elle-même, soit par son rôle géopolitique, économique, culturel. (Les juifs, les Arméniens,Touareg…)

Une minorité est aussi une catégorie sociale définie par discrimination : les homosexuels, les femmes, les gens du voyage.